500+ téléchargements pour mon application Android

Le cap des 500 téléchargements a été franchi pour mon application Android sur les types de données HL7 ! (lien)

Publicités

HL7 V2.6 Data Types – Ma premiere application Android

Icone Application Android hl7-datatypes

Je viens de réaliser et publier ma première application Android ! Il s’agit d’un aide-mémoire des type de données définis dans la norme HL7 V2.6.

Pour info, HL7 est une norme utilisée dans le domaine de la santé ; elle recommande la structure des messages à utiliser pour transmettre des informations administratives et cliniques.

Je ne pense pas que ce soit extrêmement grand public, mais alors que je me prépare à un examen pour une certification HL7 V2.6, je trouvais que cela pouvait être utile d’avoir une application comme celle-ci sur mon HTC Hero.

Capture Ecran Application Android hl7-datatypes

Cette application n’existant pas sur le Market Android, je me suis donc lancé dans son développement.

Je ne vais pas détailler le processus, mais Google fait bien les choses. Les outils de développements sont gratuits et multi-plateforme (Windows, Linux, Mac), à commencer par le SDK ; le plugin ADT pour Eclipse intègre tout ce qu’il faut pour créer des interfaces graphiques, déboguer l’application sur un émulateur et, finalement, signer le fichier APK résultant que l’on peut copier et installer sur son téléphone Android.

J’ai même poussé le vice jusqu’à publier mon application sur le Market Android (moyennant des frais de 25$US pour ouvrir un compte – altruisme, quand tu nous tiens…). Là encore le processus est très simple. Quelques secondes après avoir cliqué sur « Publish », je pouvais déjà trouver mon application dans le Market en cherchant le mot clé « HL7 ». Voici le lien direct vers HL7 V2.6 Data Types.

Au passage, cette application est gratuite.

Netbook en 1024×768

Dell Mini 9

La résolution native de l’écran de la plupart des Netbooks disponibles sur le marché est 1024×600.

Or il est fréquent de voir des applications conçues pour des résolutions minimales de 1024×720 ou de 1024×768.

Dès lors, comment faire, sous Windows XP, pour palier à ce problème ?

La première chose à faire est de décocher la case « Masquer les modes que ce moniteur de peut pas afficher » dans les propriétés avancés de l’affichage > écran, afin de pouvoir sélectionner une résolution supérieure à celle réellement supportée par l’écran.

Ensuite, il y a deux solutions :

  • Sélectionner une résolution supérieure pour l’affichage, ce qui permet de faire défiler l’affichage quand le curseur de la souris touche les bords de l’écran,
  • Compresser l’affichage en utiliser un (formidable) logiciel nommé «DownScaling Switcher» qui permet de basculer l’affichage entre le mode natif 1024×600 et un mode 1024×768 compressé.

DownScaling Switcher est destiné au MSI Wind mais fonctionne également avec le Samsung NC10 et le Dell Mini 9. Tous ces modèles (et d’autres encore) sont en effet équipés du même modèle de carte graphique.

Harmony 550

harmony-550

OK, je ne suis pas à proprement parler technophobe, mais j’avoue que jongler en permanence avec 3 télécommandes pour regarder la TV… Ça lasse.

Des fois, c’est bien de faire simple.

C’est précisément ce que permet la télécommande universelle Harmony 550 de Logitech.

La configuration de la télécommande s’effectue sur un PC et se charge via un câble USB. Il faut compter environ 1 heure pour une configuration de base, mais beaucoup plus pour une configuration plus fine.

Au passage, le support à la clientèle de Logitech est exeptionnel ; ils ont été très collaboractifs pour essayer de résoudre un problème d’entrée vidéo manquante dans les codes reliés à ma télévision.

Enfin, si un appareil n’est pas connu, un apprentissage des codes Infra-Rouges de la télécommande le contrôlant peut être effectué (capteur en bas de la télécommande).

Après, c’est le bonheur.

La principale particularité de cette télécommande par rapport à d’autres télécommandes universelles est le fonctionnement par activités.

Par exemple, si on choisi de « regarder la TV », elle enchaînera les commandes nécessaires pour 1) allumer la TV, 2) allumer le terminal numérique, 3) allumer l’ampli Audio-Vidéo, et 4) sélectionner les bonnes entrées audio et vidéo. Note : les timings sont ajustables.

Le changement d’activité est intelligent dans le sens où le dernier état des différents éléments sert de base au suivant. Par exemple, pour regarder un DVD, si on était en train de regarder la TV, la télécommande se contente de changer les entrées audio et vidéo, d’allumer le lecteur DVD et d’éteindre le terminal numérique.

Simple et efficace. Que demander de plus ?